Volume 10 Part 2 Article 9: Préparation Rapide de Substrats pour la Culture du Champignon de Couche: Questions Posées et Tentative de Réponse

Volume 10 Part 2 Article 9
Year 1979
Title: Préparation Rapide de Substrats pour la Culture du Champignon de Couche: Questions Posées et Tentative de Réponse
Authors: J. Laborde, J. Delmas et P. Delpech

Abstract:

La méthode normale de préparation des substrats pour la culture du champignon de couche utilise la fermentation naturelle de nombreux sousproduits végétaux et animaux et notamment celle des fumiers et celle des pailles de céréales. Elle est conduite selon deux opérations distinctes: la Phase 1 – à l’extérieur- ou fabrication du compost; la Phase 2 – en salles et en conditions contrôlées – appelée également la F.D.C., – fermentation dirigée et contrôlée -, qui complète nécessairement la première opération.

L’ensemble des opérations est assez long – de deux à quatre semaines – et il est naturel que de nombreux chercheurs se soient efforcés de mieux comprendre la nature des réactions et de raccourcir la durée globale de la méthode. De nombreux travaux ont été publiés depuis 35 ans mais nous ne citerons ici que les synthèses – qui demeurent d’actualité – publiées par Sinden et Hauser (1953), Stoller (1954), Gerrits (1969), Huhnke (1972), Laborde et al. (1972), Smith (1974), Eddy et Jacobs (1976).

Simplifier le compostage, le raccourcir, cela n’est possible que si l’on comprend bien le déroulement du processus qui conduit à l’obtention d’un substrat sélectif et productif pour le champignon de couche. Il est donc indispensable de faire le point en mettant en valeur les éléments qui nous paraissent le plus important.

Please login to download the PDF for this proceeding.