Volume 10 Part 2 Article 19: Degobetage des Couches après la Deuxième Volée et Reconditionement du Compost selon des Quantités triples par mètre Carré

Volume 10 Part 2 Article 19
Year 1979
Title: Degobetage des Couches après la Deuxième Volée et Reconditionement du Compost selon des Quantités triples par mètre Carré
Author: J.L. Talon et G. d’Hardemare

Abstract:

Les techniques culturales du champignon de couche (Agaricus bisporus) ont évolué ces dernières années vers un net fractionnement des différentes phases de la culture.

Chacun s’est efforcé d’augmenter les quantités de champignons produites par m2 de cueille tout en maintenant les rendements à la tonne de compost mise en oeuvre. Les pays à niveau de salaire élevé se sont particulièrement attachés à augmenter les quantités de compost par m2 de cueille pour essayer de réduire le nombre d’heures de travail nécessaires à la production d’une tonne de champignons.

Actuellement le Compostage, la Pasteurisation, l’Incubation avant gobetage et parfois l’Initiation de la Fructification sont réalisés dans des locaux différents, voire sur des épaisseurs de compost différentes.

En France, le système plurizônes est le seul adapté à la culture en cave. Dans le cas de culture en caisses standard (17 cm d’épaisseur) le rendement à 2 semaines de cueille représente 60 à 70% du rendement final à 7 semaines.

La diminution de la quantité de champignons sains récoltés durant les cinq dernières semaines de cueille est due à un affaiblissement du mycélium dans le compost et le plus souvent à une détérioration de l’état sanitaire de la terre de gobetage où de nombreux filaments mycéliens morts constituent un site privilégié pour le développement de compétiteurs. Il y a également une perte de qualité (taches dues à Verticillium malthousei et taches bactériennes).

Les vitesses de cueille sur les dernières volées sont plus faibles de 15% environ, pour les variétés crèmes, par rapport aux deux premières volées. Ceci est dû au faible rendement par mètre carré qui peut devenir le facteur limitant et au temps supplémentaire passé pour nettoyer les couches (suppression des môles en particulier).

C’est à partir de ces remarques que nous avons expérimenté la technique qui consiste à cueillir jusqu’en fin de 2e volée sur les caisses standard de 17 cm d’épaisseur. Ensuite la terre de gobetage est enlevée et le compost est placé dans des caisses plus profondes avec une nouvelle terre de gobetage en surface. Cette technique a été essayée sur trois types de variétés.

Please login to download the PDF for this proceeding.