Volume 10 Part 1 Article 62: Proprietes Serologiques des Particules Virales du Champignon de Couche, Agaricus bisporus

Volume 10 Part 1 Article 62
Year 1979
Title: Proprietes Serologiques des Particules Virales du Champignon de Couche, Agaricus bisporus
Authors: H.D. Lapierre, C. Kusiak et G. Molin

Abstract:

Depuis la découverte d’un complexe viral chez le champignon de couche en 1962, (Gandy D.G.) de nombreuses recherches ont été entreprises sur l’ensemble des virus de champignons. Cependant, pour le champignon de couche, nos connaissances sont restées sommaires aussi bien sur les caractéristiques physiques que sur le pouvoir pathogène des différentes particules. Cette situation tient essentiellement à la difficulté de purifier correctement ces virus ainsi qu’à l’impossibilité d’effectuer des infections directes. Trois types principaux de particules sont habituellement observés ; des particules bacilliformes de 19 x 50 nm (BAB ou V2) et des particules sphériques de 25 (VI) et 30 à 35 (V3) nm de diamètre.

En France, les particules bacilliformes sont le plus souvent rencontrées. Celles-ci sont toujours associées à des quantités variables de particules VI et V3. Ces particules peuvent être isolées surtout en fin de culture dans les champignonnières sans que l’on puisse toujours attribuer cette infection à une contamination par le blanc résiduel ou à des basidiospores infectées. Aussi, a-t-on cherché à développer une méthode de diagnostic sérologique afin de mettre en évidence les virus (particulièrement le BAB) aussi bien sur les carpophores que sur les blancs. L’obtention d’antisérums spécifiques exige une purification complète des particules virales. Ce travail décrit les modifications des méthodes classiques de purification de ces virus (Molin G., Lapierre H., 1973; Saksena K.N., 1975; Moyer J.W., Smith S.H., 1976). Des antiserums ont été obtenus et les caractéristiques des immunoglobulines ont été étudiées.

Please login to download the PDF for this proceeding.