Volume 10 Part 1 Article 57: Biologie de Quelques Ennemis du Champignon de Couche

Volume 10 Part 1 Article 57
Year 1979
Title: Biologie de Quelques Ennemis du Champignon de Couche
Authors: J.M. Olivier, J. Guillaumes et E. Chiron

Abstract:

Parmi les agents biologiques nuisibles au champignon de couche, les espèces parasites des carpophores conservent une importance pratique malgré les nombreux essais de lutte entrepris dans plusieurs pays. En particulier le Verticillium fungicola (Preuss.) (= V. malthousei Ware) et les Pseudomonas sp. (= ? Ps. tolaasii Paine) sont certainement les plus dommageables à la culture.

Les travaux de Cross et Jacobs (1968), Miss Gandy (1972) et de l’équipe de Wuest (1972, 1975, etc..) ont apporté des précisions importantes sur la biologie du Verticillium. Ils ont contribué avec Gaze et Fletcher (1975), Bollen et Van Zaayen (1975) au développement de la lutte à l’aide de divers fongicides parmi lesquels le bénomyl se révèle le plus efficace.

Cependant, depuis 1972 l’apparition de résistance à certains fongicides dont le bénomyl a été observée dans de nombreux pays, et les méthodes de lutte contre les parasites fongiques doivent maintenant subir une évolution. En particulier, le développement de possibilités de combattre biologiquement non seulement le Verticillium (Olivier et al., 1978) mais aussi les Pseudomonas (Nair et Fahy, 1972) implique des études plus précises sur la biologie des parasites et les conditions de contamination des carpophores.

C’est pourquoi il nous a semblé nécessaire de mieux situer la place de ces parasites dans la microflore des terres de gobetage. L’évolution bactériologique des gobetages riches en tourbe a été décrite par Hayes (1974), mais cette évolution dans les mélanges terreux de type français n’est pas encore connue. Par ailleurs, les données concernant les interactions au sein de la flore des terres de gobetage sont peu nombreuses dans la bibliographie. Les résultats présentés ci-dessous s’inscrivent dans ces directions et permettent de contribuer à une discussion intéressant non seulement la biologie des principaux parasites avec les conséquences pour la lutte, mais aussi les facteurs d’induction et de développement des carpophores du champignon de couche.

Please login to download the PDF for this proceeding.