Volume 10 Part 1 Article 26: Transformation du Substrat Organique Utilise pour la Culture Industrielle d’Agaricus bisporus. Etude Ultrastructurale Preliminaire et Hypotheses de Travail

Volume 10 Part 1 Article 26
Year 1979
Title: Transformation du Substrat Organique Utilise pour la Culture Industrielle d’Agaricus bisporus. Etude Ultrastructurale Preliminaire et Hypotheses de Travail
Authors: O. Reisinger, O. Desbiens et G.M. Olah

Abstract:

L’évolution de la population microbienne pendant la préparation du compost destiné à la culture des champignons comestibles, a déjà été suivie par quelques auteurs (Cailleux, 1973; Cailleux et Diop, 1978; Eicker, 1977; Fordyce, 1970; Hayes, 1968; Imbernon et Leplae, 1972; Laborde et al., 1969; Olivier, 1977; Olivier et Guillaumes, 1975, 1976; Renard et Cailleux, 1977; Stanek, 1972). Ces travaux mettent généralement en évidence des groupes microbiens, liés à différents postes de travail et dont l’importance peut conditionner la valeur de la récolte. On ne connaît par contre que très peu, et seulement par des techniques indirectes, l’effet des microorganismes isolés sur les composants majeurs du substrat.

L’utilisation des microscopes électroniques dans l’étude de la biodégradation a déjà permis de définir quelques relations entre les produits végétaux et l’environnement microbien ou entre les divers éléments de la microflore (Olah et al., 1978). Certains facteurs importants ainsi reconnus ont pu être utilisés dans la pratique (Reisinger et Fargues, 1976; Reisinger et al., 1977) alors que la maîtrise et l’exploitation industrielle d’autres sont actuellement expérimentées. Les observations ultrastructurales peuvent donc apporter des données de très grande valeur théorique ou appliquée. De plus, elles permettent de visualiser les processus lytiques. II faut cependant remarquer que les travaux antérieurs concernent les phénomènes naturels généralement simples. Par contre le compost d’Agaricus bisporus, soumis à l’intervention fréquente de l’Homme représente un milieu régulièrement perturbé. Aussi, pour son étude ultrastructurale, avons-nous mis en oeuvre un protocole vaste, très détaillé et de longue durée. Nous n’en rapportons ici que des résultats préliminaires relatifs aux modifications micromorphologiques de quelques éléments inertes ou vivants. Nous présenterons également quelques hypothèses de travail dont une concerne l’importance de la population bactérienne de la terre de gobetage dans l’induction des fructifications.

L’action et le rôle des différents groupes microbiens seront par contre analysés ultérieurement.

Please login to download the PDF for this proceeding.